Tulle : une factrice menacée de licenciement, ses clients se mobilisent

france 3

Une factrice de Tulle (Corrèze) risque d'être licenciée pour avoir signé le récépissé d'un colis d'une cliente avec son accord. Une initiative interdite par le règlement de La Poste. Une mobilisation a été organisée pour la soutenir, mercredi 16 octobre.

Ils sont venus en nombre, mercredi 16 octobre, pour soutenir leur collègue Sylvie, devant le centre courrier de Tulle (Corrèze). D'après ses clients, la factrice avait ce petit supplément d'humanité qui facilite le quotidien en milieu rural. Dans l'une de ses tournées, Sylvie Auconie rend service à une personne âgée. Celle-ci lui aurait demandé de signer à sa place pour un colis. La factrice s'exécute. Seulement, le coup de main est interdit par le règlement. La Poste signifie alors à Sylvie sa mise à pied par courrier.

Une pétition récolte plus de 6 000 signatures

Une décision incomprise par la factrice qui, au travail, laisse éclater sa colère. Sur internet, une pétition de soutien a déjà recueilli 6 300 signatures. La CGT pointe du doigt l'organisation du travail. Quand un facteur est en RTT, personne ne fait sa tournée et le travail s'accumule. La Poste rappelle qu'elle applique une procédure classique. L'employeur de Sylvie affirme avoir déjà reçu deux réclamations d'usagers la concernant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne