Vignoble : des chauves-souris à la rescousse

Cette vidéo n'est plus disponible

Des collégiens de Dordogne ont construit des nichoirs à chauves-souris afin qu'elles détruisent un ver qui tue la vigne.

C'est la dernière sortie de l'année pour ces collégiens de Bergerac (Dordogne), et c'est la concrétisation d'une année de travail. Aujourd'hui, ils remettent symboliquement ces nichoirs à chauves-souris qu'ils ont eux même fabriqués. Ces nichoirs pourraient être la solution à un fléau qui peut ravager jusqu'à 50 % des récoltes de certains vignobles : le ver de grappe.

Moins de pesticides

Ce ver est issu d'un papillon et la chauve-souris pourrait être la solution à cet insecte nuisible. Ce projet lancé il y a deux ans par la Chambre de l'Agriculture a un objectif bien précis : limiter au maximum l'utilisation de pesticides dans les vignobles périgourdins. "L’utilisation de produits phytosanitaires pour un agriculteur est le dernier recours pour lutter contre un danger qui va mettre en péril sa récolte. Si on peut mettre des choses en place en amont, c'est parfait", explique Guillaume Barou, vice-président de la coopérative de Monbazillac.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne