VIDEO. Un bébé orang-outan sauvé après avoir vu sa mère mourir sous ses yeux

BRUT

Un petit orang-outan n'avait que quelques mois quand sa mère s'est fait tuer, en plein cœur d'une forêt de Bornéo. Après avoir vécu un enfer, Gerhana reprend aujourd'hui des forces dans un centre de réhabilitation aux côtés de 7 autres congénères.

Dans la forêt tropicale de Bornéo, Gerhana a tout juste quelques mois quand il entend une détonation. Sa mère est touchée et il la voit mourir sous ses yeux. Lui aussi a reçu une balle à l'épaule. Il est ensuite arraché à sa forêt natale et est enfermé, seul, dans une cage à poulet. Privé de lait maternel, il est nourri avec du thé noir. Conséquences : il est déshydraté et malnutri.

En janvier 2018, alors que son état de santé est critique, les autorités locales le confisquent à ses détenteurs. Il est alors confié à la Orangutan Forest School et est pris en charge par les vétérinaires de l'association Four Paws. Des radiographies confirment que la balle est toujours logée dans son épaule mais il est encore trop petit et trop faible pour subir une anesthésie générale. Les vétérinaires font donc le choix de laisser la balle.

La priorité : reprendre des forces

Alors que l'animal pèse moins de 2 kilos, la priorité est qu'il reprenne des forces. Pour ce faire, il est nourri au biberon et choyé par les équipes pendant un mois. Aux côtés de sept autres orphelins, il tisse des liens sociaux et découvre la vie en communauté. Il apprend également les clés pour survivre dans la nature comme s'alimenter seul, grimper aux arbres ou encore construire des nids…

Aujourd'hui, les vétérinaires considèrent que Gerhana est psychologiquement stable et en bonne santé. Il pourra être relâché dans la nature dans quelques années.

Vous êtes à nouveau en ligne