Impressions d’ailleurs : la Camargue, l’autre pays des cow-boys

FRANCE 2

Quand la France se révèle être une terre de grands espaces, pas besoin d’aller aux États-Unis pour vivre la vie de cow-boy. Direction la Camargue, à cheval entre les Bouches-du-Rhône et le Gard.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Foulées par les sabots de pur-sang au galop et par des troupeaux compacts de taureaux indomptables, les vastes étendues d’un Far West méditerranéen. En Camargue, il n’y a pas le moindre risque pour les diligences d’être attaquées par des Amérindiens, mais ce petit bout de France si sauvage évoque un Ouest américain qui n’a jamais été aussi proche. Ce n’est pourtant pas un mirage. Au loin, des silhouettes de cavaliers se découpent à l’horizon, des cavaliers qui avancent dans les marais pour conduire une manade de 60 taureaux. Les gardians sont les héritiers d’une confrérie fondée il y a 500 ans. De quoi faire rêver n’importe quel enfant.

Des airs de bout du monde

Une passion bien ancrée chez ces bouviers, avec l’exercice périlleux du triage : un gardian, seul au milieu du troupeau, doit isoler l’un des taureaux. Des cavaliers hors pair qui n’ont rien à envier à leurs cousins d’outre-Atlantique. Des allures de cow-boy de la tête aux pieds. Ici, pas de santiags, mais des camarguaises. Certains des plus anciens westerns se sont écrits sur les terres camarguaises au début du siècle dernier. Il y a longtemps que la conquête de l’Ouest s’est achevée aux États-Unis, mais les mythes qu’elle a inspirés demeurent encore en Camargue, cette région unique, qui aujourd’hui encore, conserve des airs de bout du monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne