Ariège : la transhumance des chevaux Mérens

FRANCE 3

La race de chevaux typique de l'Ariège est désormais sauvée de la disparition, et les troupeaux reprennent chaque printemps le chemin de la transhumance.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les chevaux Mérens, race typique de l'Ariège, étaient encore menacés de disparition il y a quelques années. Mais ils sont désormais sauvés, et ce en partie grâce à une tradition maintenue à ce jour, leur transhumance longue d'une soixantaine de kilomètres. "Aujourd'hui, ce cheval est revenu un petit peu à la mode parce qu'il est rustique. On peut faire de la randonnée, on peut faire de l'attelage, on peut faire de la voltige... Il est multifonction", explique Jean-Louis Savignol, éleveur de la race de chevaux.

Des souvenirs plein la tête

La transhumance est menée par des éleveurs, mais aussi des volontaires à dos de cheval afin de guider le troupeau. L'occasion de s'offrir de merveilleux souvenirs. "C'est une aventure unique, profonde, qui marque pour la vie. Je suis très heureuse d'avoir vécu ça", confie une accompagnatrice comblée. Les chevaux resteront quant à eux dans la montagne jusqu'à la fin de l'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne