Animaux : un zoo pas comme les autres pour ramener à la vie sauvage

france 3

Au bord de la faillite, le zoo de Pont-Scorff (Morbihan) a été racheté par un collectif d'associations, grâce à une campagne de financement éclair sur les réseaux sociaux. Le but : ramener les animaux à la vie sauvage. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un collectif d'associations a réussi à collecter plus de 650 000 euros pour racheter un zoo en faillite et ainsi le transformer en centre de réhabilitation à la vie sauvage. Ici, pas moins de 550 animaux vivent en captivité. À terme, le collectif Rewild espère les libérer ou au moins les transférer vers des refuges adaptés. "L'objectif pour Rewild, c'est d'essayer de ramener au maximum ces animaux dans leur patrie d'origine", explique Jérôme Pensu, l'administrateur du projet. Avec deux possibilités : soit un retour dans un milieu protégé, soit directement en milieu naturel.

Campagne de financement express

La tâche n'est pas aisée. Principal problème, ces animaux ne sont pas habitués à vivre sous la menace de prédateurs. Autre souci, ils peuvent porter des maladies qui n'existent pas dans leur habitat d'origine. Reste que grâce à une campagne éclair sur les réseaux sociaux, notamment médiatisée par Hugo Clément, il n'aura fallu que cinq jours pour réunir la somme nécessaire au rachat du centre animalier. La cagnotte reste d'ailleurs ouverte, par exemple, pour financer des soins pour des animaux dans le besoin.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne