Sète : le recrutement des maîtres-nageurs

FRANCE 3

Le recrutement des maîtres-nageurs pour l'été s'accélère, avec une sélection particulièrement rigoureuse. Chaque seconde compte pour sauver une vie.

Ils sont 39 candidats pour 30 postes à pourvoir, et peut-être cet été, vous sauveront-ils la vie. Ces futurs sauveteurs sont évalués sur leurs qualités physiques, leur force mentale. Certains ont déjà été recrutés les saisons précédentes mais doivent chaque année repasser les tests pour vérifier que leurs capacités restent optimales. Il faut aussi savoir travailler en équipe.

Six postes de secours répartis sur 12 kilomètres de lido

Les mineurs doivent être émancipés en raison des responsabilités juridiques qu'implique ce métier. C'est le cas de Léa Notardonato, 17 ans. Comme elle, la moitié des postulants sont des femmes. "Je pense qu'au niveau de la taille, quand c'est une victime à remorquer, le fait d'être plus petit, plus menu, c'est plus difficile", analyse-t-elle. "Mais après, tout ce qui est réanimation, massages cardiaques, ou soigner des plaies et des brûlures, on est à égalité". Leur tâche sera de surveiller la plage depuis les six postes de secours, répartis sur 12 kilomètres de lido. Une mission contrainte désormais par la baisse du budget des communes, Sète (Hérault) n'y échappe pas, et le renouvellement du matériel en pâtit. Des renouvellements repoussés, qui n'ont pas empêché, l'été dernier, les sauveteurs d'intervenir 657 fois. Dans les zones surveillées, il n'y a pas eu de décès par noyade.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne