Services à la personne : des emplois menacés ?

FRANCE 2

Le secteur de l’aide à domicile pour personnes âgées et handicapées est menacé de suppressions d’emplois. En cause, les marges insuffisantes des employeurs.

L’accompagnement est indispensable pour certaines personnes âgées. Les assistantes de vie prennent soin d’elles et font le ménage. "Elle est formidable, affirme Ida Delbano au sujet de Cynthia Oestermann, son auxiliaire de vie. Il n'y a rien à dire sur elle." Cette dernière gagne 1 360 € net par mois. Cette année, ses revenus vont augmenter grâce à différents coups de pouce : prime d’assiduité et tickets-repas de son employeur, en plus de l’augmentation du SMIC de +1,5% en 2019.

Des marges réduites pour les employeurs

Son employeur a quant à lui du mal à faire face. Les tarifs sont réglementés pour l’aide aux personnes âgées et aux handicapés. Conséquence : il ne peut pas augmenter librement ses prix afin de compenser les hausses accordées aux salariés. Les marges se réduisent donc dangereusement. Les entreprises qui accompagnent les personnes âgées réclament une hausse des tarifs de 4,7%, contre 1,4% aujourd’hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne