Sécheresse : déjà plus de 300 ha calcinés en quinze jours, les pompiers redoublent de vigilance

FRANCE 2

En deux semaines, les incendies ont ravagé plus de la surface détruite durant les deux mois de l'été 2018.

Dans l'Aude, la situation est inquiétante. En quinze jours, les destructions de forêts et de broussailles atteignent déjà plus de 300 ha mercredi 17 juillet. Elles sont aussi importantes que sur tout l'été 2018. Les pompiers ont redoublé de vigilance et la surveillance a été renforcée. Dans la vigie, une jeune pompier volontaire signale le moindre départ de feu dans le massif de la Clape.

"C'est un massif entouré d'agglomérations"

À la radio, les alertes se succèdent. "C'est un massif qui est entouré d'agglomérations, notamment de campings. On sait que ce sont des feux très rapides", explique Jean-Paul Baylac, responsable des sapeurs-pompiers de l'Aude. Le massif, classé à haut risque, est très apprécié des touristes qui aiment y randonner. "On ne fume pas, on ne fait pas craquer d'allumette", précise un père de famille, bien conscient du danger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne