Ville : quand les lotissements envahissent les terrains agricoles

France 2

La ville de Vitré, en Ille-et-Vilaine, grignote un peu plus chaque année les terrains agricoles qui l'entourent. Des zones commerciales voient également le jour et concurrencent les commerces de centre-ville. Alors, comment freiner cette urbanisation galopante ?

Au Nord, au Sud, à l'Est, tout autour de Vitré, en Ille-et-Vilaine, les lotissements en périphérie ont poussé comme des champignons. Alors que cette commune bretonne ne comptait que 12 000 habitants en 1985, elle en dénombre 18 000 en 2020. L'urbanisation y est galopante. Avoir sa propre maison avec son bout de jardin dans un lotissement constitue toujours un rêve pour beaucoup. Et dans ces groupements d'habitations, tout le monde semble se connaître. Une convivialité défendue par les habitants.

Le développement de zones commerciales

Mais selon certains agriculteurs, ces lotissements envahissent de plus en plus la campagne et ses terrains agricoles. La situation occasionne même quelques tensions. Les champs sont aussi grignotés par les routes : déjà plus de 12 km construits en dix ans selon une association de défense de l'environnement, qui dénonce un nouveau projet en réflexion. La multiplication de ces lotissements en périphérie entraîne également le développement de zones commerciales. Par conséquent, le centre-ville se désertifie. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne