Vacances : les campings s'embourgeoisent

France 2

Les campings proposent de plus en plus des prestations haut de gamme.

Un camping où tous les vacanciers ne sont pas logés à la même enseigne. Au P'tit Bois, en Ille-et-Vilaine, des emplacements sont réservés aux emplacements de tentes et caravanes. Un peu plus loin, des hébergements premium sont proposés à une autre clientèle. Dans cette zone, les loyers peuvent grimper jusqu'à 300 € la nuit. Pourtant, le camping affiche complet tout l'été. En 2001, les établissements 1 et 2 étoiles représentaient 65% du parc, avant de chuter à 29% en 2019. Les logements traditionnels disparaissent, et avec eux, le symbole des vacances bon marché.

Le camping traditionnel plus convivial ?

Pour certains, attachés au camping historique, ce choix d'hébergement n'est pas seulement économique. "On a fait des campings 5 étoiles où tout le monde est vraiment de son côté, ne se parle pas, parce qu'il y a quand même un certain standing. On est venu dans un 2 étoiles et on arrive à discuter avec les voisins", confie la vacancière. Si pour ces touristes les prix restent accessibles, d'autres renoncent à prendre des vacances pour des raisons financières dues à la montée en gamme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne