Vacances : la grève inquiète dans les stations de ski

FRANCE 3

À Vars, dans les Hautes-Alpes, les premières annulations de séjours pour les vacances de Noël sont tombées.

La centrale de réservation de Vars (Hautes-Alpes) a déjà enregistré 10% d'annulations. En grande majorité, il s'agit de clients parisiens soucieux de ne pouvoir rejoindre leur lieu de vacances en raison de la grève des trains. Durant les fêtes de Noël, un appartement pour six personnes peut être loué entre 1 200 et 1 500 € la semaine, quatre fois plus qu'en janvier. "Pour l'instant pas d'annulation, mais beaucoup de questions", confie Marie-Pierre Risoul, propriétaire et gérante d'un hôtel à Vars.

Des cars au départ de Paris

Pour rassurer les vacanciers, les professionnels du tourisme se sont réunis pour mettre en place des solutions alternatives. "On prend les gens à Paris et on les dépose directement en station", explique Pascal Imbert, gérant d'une entreprise d'autocars. Ce début de saison s'annonçait pourtant exceptionnel avec des taux de remplissage proches des 100%. Les professionnels espèrent que le bon enneigement incitera les clients à venir passer les fêtes à la montagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne