Vacances d'été : fraude à la location

FRANCE 2

Beaucoup ont pris des décisions tardives dans le but des vacances d’été. Des réservations de dernière minute avec le risque que cela implique en matière de fraude.

Après le confinement Jean-François en rêvait. Avec la crise et ses vacances à l’étranger annulées, il décide rapidement en mai de louer une maison de vacances avec sa famille et ses amis sur la côte basque. "Sur Abritel on a trouvé une maison qu’on trouvait plutôt pas mal avec piscine jacuzzi" indique ce chef d’entreprise. Un des amis se rend sur place, la villa correspond à l’annonce. Jean-François Heutte contacte donc le propriétaire sur sur le site et indique qu’il souhaite louer la maison pour le mois d’août.

Un mail frauduleux

En un clic ce chef d’entreprise va se trouver pris au piège d’une arnaque. Il reçoit une demande de réservation d’un acompte de 5 600 euros par virement sur un compte bancaire au Royaume-Uni. Malgré les apparences, il s’agit d’un mail frauduleux. "J’imagine pas une seconde mais vraiment ça ne m’a même pas effleuré l’esprit (...) mais je comprends à un moment que j’ai été pris dès le départ dans une escroquerie car Abritel héberge des escrocs." L’homme a porté plainte contre X. Selon Florence Griffon, sur le plateau de France 2, il faut déjà commencé par s’assurer que le logement existe bel et bien "en recherchant l’adresse sur internet." La journaliste précise aussi qu’il est très important de parler de vive voix avec le locataire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne