Tourisme : retour sur l’histoire des croisières

France 2

Le secteur des croisières redémarre doucement, et a bien besoin de se relancer après le confinement. Plusieurs grands navires ont repris la mer.

Voyager immobile, au rythme des vagues, admirer l’horizon… Faire une croisière, c’est prendre son temps. Et les croisières ont beaucoup évolué au fil du temps. À l’origine, le bateau était un moyen de transport, le seul qui reliait le Vieux Continent aux Amériques. Traverser l’Atlantique prenait au départ quinze jours. La modernité gagne ensuite les paquebots allemands et britanniques, qui dominent les mers.

1932, une date marquante pour la France

Parfois, la mer domine néanmoins les bateaux, comme lors du naufrage du Titanic. La France, elle, entre dans la course en 1932, avec le Normandie. Un géant des mers, long de 313 mètres. C’est alors l’âge d’or des croisières luxueuses. Durant les deux guerres mondiales, les bateaux sont réquisitionnés, et les civils reprennent ces bateaux en 1947. À la fin des années 50, l’avion coule le bateau. Les croisières changent alors de destinations, et mettent le cap sur l’exotisme. La clientèle rajeunit ensuite, devient plus populaire et se démocratise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne