Tourisme : le sociologue Rodolphe Cristin analyse le "surtourisme"

De plus en plus de villes européennes doivent faire face à un afflux croissant de touristes, qui perturbe le quotidien des habitants. Le sociologue Rodolphe Cristin analyse ce phénomène, appelé "surtourisme".

Rodolphe Cristin, sociologue et auteur de "Manuel de l'antitourisme", était l'invité de Soir 3 lundi 13 août. Pour analyser le phénomène du "surtourisme", il prend l'exemple de la ville de Prague (République tchèque). "C'est une ville qui compte 1,2 million d'habitants et qui doit accueillir chaque année cinq millions de touristes, dont une bonne partie vient pour faire la fête. Cela engendre une pression en terme de gestion des déchets, de sonorité, de gestion des ressources, des embouteillages sur les sociétés locales, ce qui bouscule tout le quotidien des habitants", explique-t-il.

Des manifestations de mécontentement

Cet afflux de tourisme engendre dans certaines villes des manifestations "anti-touristes". "Ces mobilisations peuvent permettre une prise de conscience", explique Rodolphe Cristin . "Le tourisme bénéficiait jusque là d'un large consensus, mais depuis une dizaine d'années, on voit apparaître des manifestations de mécontentement. Elles doivent interroger les touristes, les élus qui ont en charge la gestion des villes concernées et les opérateurs touristiques, qui organisent ces voyages".

Vous êtes à nouveau en ligne