Solidarité : des vacances en échange d'une bonne action

FRANCE 2

Les vacances peuvent être utiles, intelligentes et même au service des autres. Participer à la rénovation d'un château ou donner un coup de main à un éleveur, c'est le choix que font de plus en plus de jeunes Français. 

Passer son été à travailler, prêter main-forte à un agriculteur ou bien restaurer les trésors du patrimoine, pour de nombreux Français, c'est devenu un moyen de profiter de vacances à moindres frais. En Ariège, un groupe de jeunes vient de France, d'Espagne, d'Autriche ou du Mexique. Pendant deux semaines, leur mission est de restaurer l'enceinte d'un château médiéval, sous l'oeil avisé du responsable du chantier. Les uns désherbent pendant que les autres préparent le mortier.

Une alternative solidaire pour des vacances pas chères

Pour l'association qui gère le château, cette main d'oeuvre bénévole est bienvenue. Travail le matin et repos bien mérité l'après-midi. Deux semaines au coeur de l'Ardèche à 165 €, repas et matériel de camping compris. Avec le woofing, concept d'échange entre vacanciers et agriculteurs, c'est même gratuit. Le principe est simple : du travail contre l'hébergement et certains repas. Violaine travaille cinq heures par jour en échange du gîte et du couvert chez un éleveur d'ânes de Vendée. Elle accompagne les 40 ânes du domaine chez le dentiste. Après son temps libre, elle est hébergée dans une caravane. Une alternative solidaire pour des vacances par chères.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne