Saisonniers : des logements à la limite de la légalité

France 2

Pendant l'été, les entreprises recrutent bien souvent des saisonniers. Mais les logements proposés sur place sont parfois à la limite de la légalité.

Dans un bar de Ramatuelle (Var), parmi les 60 salariés embauchés durant l'été, la plupart sont des saisonniers. Pour ces derniers, l'hébergement vire souvent au casse-tête. Avec 4 000 habitants l'hiver et 100 000 vacanciers l'été, Saint-Tropez (Var) accueille plusieurs centaines de saisonniers. Une aubaine pour certains propriétaires à la frontière de la légalité, qui louent aux saisonniers les sous-sols de leur immeuble, en théorie inhabitable.

Construire des logements réservés aux saisonniers

Morgan Lezard travaille dans un restaurant de la commune durant l'été. Il paye 300 € pour une fenêtre qui donne sur un parking et deux chambres improvisées derrière des rideaux. "Moi je vis très bien, je ne suis pas souvent ici, je suis tout le temps au travail", indique le jeune homme. Des appartements de fortune ont été découverts par les autorités début août après un incendie dans une résidence. Des professionnels du tourisme demandent aux collectivités d'agir en construisant par exemple, des logements réservés aux saisonniers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne