Saint-Tropez : des saisonniers logés dans des caves d'immeuble

La station balnéaire de Saint-Tropez (Var) voit sa population multipliée par quatre en été.
La station balnéaire de Saint-Tropez (Var) voit sa population multipliée par quatre en été. (ROBERT PALOMBA / ONLY FRANCE / AFP)

Les pompiers ont découvert ces logements illégaux après un incendie dans une copropriété.

Un usage des sous-terrains inapproprié. Des caves servant à loger des saisonniers ont été découvertes, mercredi 30 juillet, au sous-sol d'un immeuble résidentiel de la station balnéaire de Saint-Tropez. Les pompiers, qui ont signalé ces logements illégaux, étaient intervenus la veille dans l'immeuble pour un incendie et évacuer les habitants. Ils enquêtaient sur l'origine du départ de feu.

"L'incendie n'était pas lié à l'occupation des caves, mais comme on recherchait les causes de la fumée, on a constaté que deux caves étaient aménagées pour accueillir des saisonniers", a précisé la gendarmerie de Saint-Tropez, confirmant une information du quotidien Var-Matin.

Un problème récurrent lors de la saison estivale

La copropriété avait déjà été poursuivie en justice pour cet usage inapproprié des souterrains, a indiqué la gendarmerie à l'AFP : "Des jugements avaient été rendus il y a déjà quelques années, et la copropriété condamnée mais le nécessaire n'a pas été fait." "On sait qu'à Saint-Tropez, avec la pression immobilière et la difficulté pour se loger des gens qui travaillent l'été, c'est tentant. Le problème n'est pas réglé de façon pérenne." Environ 4 000 habitants résident à l'année à Saint-Tropez. Ce chiffre est multiplié par 10 l'été et peut grimper à 100 000 habitants.

Vous êtes à nouveau en ligne