Restauration : les professionnels prêts à faire plus d'efforts pour éviter une nouvelle fermeture

France 2

Pour l’instant, seuls les restaurants d’Aix-en-Provence et de Marseille, toutes deux dans les Bouches-du-Rhône, sont intégralement fermés depuis presque une semaine. Dans d’autres départements, les restaurateurs craignent de subir le même sort, lundi 5 octobre.

Depuis dimanche 27 septembre au soir, deux villes des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence et Marseille, se sont vues imposer la fermeture de leurs restaurants. Alors que des nouvelles mesures pourraient être annoncées lundi 5 octobre, les restaurateurs français ont fait résonner leurs casseroles vendredi 2 octobre, pour partager leur agacement. Réticents à toute nouvelle fermeture, ils sont néanmoins prêts de faire plus d’efforts pour avoir le droit de rester ouverts.

Des restaurateurs anxieux

"On stresse parce qu’on se dit que du jour au lendemain, on ne va pas peut-être pas travailler. On attend juste des réponses claires, nettes et précises", témoigne Sabrina Oudjedi, serveuse à Paris. Les organisations syndicales proposent plus précisément quatre mesures sanitaires supplémentaires, comme par exemple la prise de température à l’entrée des restaurants. En outre, le nombre de clients assis à une même table pourrait être réduit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne