Restauration : les grossistes en difficulté

France 2

En raison de la crise sanitaire, les grossistes alimentaires ont vu leurs commandes baisser brutalement.

Cela fait des semaines que l'entreprise de Didier Martin est à l'arrêt. Grossiste en viande et poissons, 95% de sa clientèle est composée de restaurants. Avec la fermeture d'une majorité d'entre eux, son activité a ralenti de 80%. À la préparation des commandes, ses employés sont moins nombreux. "Habituellement il y a quatre poissonniers en permanence (...), aujourd'hui il n'y en a qu'un seul." Un travail plus important pour le poissonnier qui doit gérer plusieurs postes, de la préparation à la livraison des produits. 

Recours aux aides et au chômage partiel 

Du côté boucherie, seul 10 salariés sont présents sur 40. Le patron a eu recours au chômage partiel, en plus des aides de l'État. Une question de survie selon lui : "S'il n'y avait pas eu ces aides, clairement je ne sais pas où l'on serait aujourd'hui, si l'on serait encore là et en gardant tous les effectifs, c'est encore moins sûr." Le grossiste peut encore compter sur les commandes des Ehpad ou des brasseries qui se diversifient. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne