Restaurants : l'épineuse question du traçage des clients

France 2

Face à l’augmentation des cas de coronavirus, la mairie de Paris envisage de tracer les clients de restaurants pour limiter la propagation du coronavirus. Le procédé se ferait sur la base du volontariat. 

C’est une idée qui trotte dans la tête de la mairie de Paris : tracer les clients des cafés et restaurants, pour limiter la propagation du coronavirus. Il s’agirait de noter son nom et ses coordonnées pour être potentiellement recontacté si d’autres clients sont testés positifs. Il y a ceux qui sont enthousiastes comme le client d'un restaurant : "Pas de souci, c’est très bien, c’est une bonne mesure."

Une mesure en mesure dans d’autres pays

Mais d’autres sont hostiles. "On prend un café en terrasse, on vous demande les coordonnées, on est dans le métro, on est ratatiné, je ne suis pas sûre que ça soit la chose la plus pertinente", estime une cliente attablée. Même si le procédé se ferait sur la base du volontariat, les restaurateurs, déjà touchés par les effets du confinement, sont sceptiques : "Ça va les ennuyer", considère Hervé Maille, directeur de la Mascotte à Paris. À l’étranger, l’Allemagne et la Belgique ont déjà sauté le pas et rendu le traçage obligatoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne