Loisirs : Paris mise sur les clubs de jeux

FRANCE 2

Les clubs de jeux font leur retour en force, notamment en plein Paris. Ils refusent d'être comparés aux sulfureux cercles de jeux, entachés par bien des affaires de blanchiment ? Quelle est la différence et pourquoi ce retour ?

Les amateurs de jeux l'attendaient depuis des années : à quelques mètres à peine des Champs-Élysées, le premier club de jeux de la capitale vient d'ouvrir ses portes. Ici, pas de machine à sous ni de roulettes ; c'est interdit. On trouve en revanche 23 tables avec six variantes de poker, mais aussi du punto banco. Pour les joueurs invétérés, c'est un soulagement. Dans la salle, plus de 100 caméras et des tables scrupuleusement contrôlées par le directeur des jeux.

D'association à but non lucratif à entreprise

Pendant des années, la réglementation n'était pas respectée. Descentes de police, arrestations, fermetures : 14 cercles de jeux sur 15 à Paris ont mis la clé sous la porte à cause de fraude et d'affaires criminelles. Elles appartenaient pour la plupart à de grandes familles corses et marseillaises. Cela peut paraître incroyable, mais ces cercles étaient enregistrés comme des associations à but non lucratif : pas d'impôts, mais surtout très peu de contrôles. Une époque révolue : avec ce nouveau statut, le club est une entreprise. Pour l'instant, ce club est une expérimentation sur trois ans. D'autres espèrent ouvrir leurs portes dans les prochains mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne