Le ministère de l'Economie va aider économiquement le secteur du tourisme touché par les grèves, annonce un syndicat hôtelier

Bruno Le Maire, le ministre de l\'Economie, à Paris, le 5 décembre 2019.
Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, à Paris, le 5 décembre 2019. (FRED DUGIT / MAXPPP)

Jean-Virgile Crance, président du groupement national des chaînes hôtelières , assure sur franceinfo mercredi qu'une équipe spécifique dédiée au monde du tourisme va être mise en place mesurer les impacts sur les entreprises.

Le gouvernement va aider économiquement les commerçants touchés par les grèves, annonce mercredi 11 décembre à France Culture Jean-Virgile Crance, président du groupement national des chaînes hôtelières et membre de l'UMIH (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie), le syndicat majoritaire chez les hôteliers.

Il participait mercredi à une réunion entre Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, et la secrétaire d'État Agnès Pannier-Runacher sur les difficutés du secteur hôtelier. Dans ce secteur, les réservations ont chuté de 30% par rapport à l'an dernier depuis le début de la grève, jeudi 5 décembre.

Bruno Le Maire nous a assuré pouvoir réactiver la cellule de continuité économique. C'est un vrai accompagnement au niveau des entreprises.Jean-Virgile Cranceà franceinfo

Cette mesure, déjà mise en place au mois de novembre 2018, permet au gouvernement de mettre en place un certain nombre d'aides. "Cela peut être une suspension des charges de façon ponctuelle, des reports de trésorerie, l'étalement fiscal et social, du chômage partiel, des autorisations d'ouverture le dimanche..."

Une équipe spécifique dédiée au monde du tourisme va être mise en place
mesurer les impacts sur les entreprises, assure Jean-Virgile Crance.

Vous êtes à nouveau en ligne