La fréquentation touristique en France a battu un nouveau record en 2018

Un bâteau de touristes passent devant la cathédrale Notre-Dame, le 12 mai 2019.
Un bâteau de touristes passent devant la cathédrale Notre-Dame, le 12 mai 2019. (JOEL SAGET / AFP)

"La France demeure en 2018 la première destination mondiale", s'est félicité le gouvernement.

La France a battu en 2018 un nouveau record de fréquentation touristique, frôlant les 90 millions de visiteurs étrangers, malgré l'impact en toute fin d'année des "gilets jaunes", a annoncé vendredi le gouvernement. "La France demeure en 2018 la première destination mondiale", s'est félicité le gouvernement lors d'un comité interministériel du tourisme présidé par le Premier ministre, Edouard Philippe.

L'Hexagone a ainsi accueilli l'an dernier 89,4 millions de visiteurs étrangers, soit "une hausse de 3% par rapport à 2017, et un nouveau record de fréquentation", indique le communiqué.

Plus de 56 milliards d'euros dépensés en 2018

Le gouvernement ambitionne d'accueillir cent millions de touristes internationaux d'ici fin 2020. Jusqu'à présent, seul l'Insee, en avril, avait communiqué des chiffres officiels de fréquentation pour 2018, faisant état d'un total de 438 millions de nuitées (cumulées par les visiteurs français et étrangers) dans les hébergements touristiques du territoire.

L'Institut statistique avait souligné que la fréquentation, certes record, aurait pu être encore meilleure sans les grèves du printemps dans les transports, et surtout les "gilets jaunes" qui ont affecté l'hôtellerie en décembre. Pour 2018, les dépenses des visiteurs internationaux sont estimées à 56,2 milliards d'euros, soit une progression de 5% sur un an, et atteignent "leur plus haut niveau historique", précise le gouvernement.

Vous êtes à nouveau en ligne