Hôtellerie-restauration : un nouveau CDI flexible pour les salariés ?

FRANCE 3

Le secteur de l'hôtellerie-restauration travaille sur un nouveau CDI flexible pour les employeurs. Les salariés ne sont pas rassurés.

Sur les 43 salariés de la Brasserie Suffren à Paris, deux sont en CDD jusqu'à la fin du mois. La propriétaire ne peut se passer de ces contrats courts. "Quand j'ai des périodes de gens qui sont en vacances, de gens qui sont malades (...) j'ai besoin de ces contrats et j'ai besoin d'une flexibilité", confie Carole Combes, propriétaire de la brasserie.

Moins d'indemnités pour Pôle emploi

L'un des principaux syndicats du secteur propose mercredi 6 février une nouvelle forme de contrat. Pour trouver rapidement un salarié, le restaurateur ferait appel à une plateforme qui elle emploierait un vivier de salariés disponibles immédiatement. Une pratique similaire à l'intérim, mais la nouveauté résiderait dans l'indemnisation des employés entre deux missions. Avec ce nouveau système, Pôle emploi paierait moins d'indemnités puisque c'est un compte financé par les employeurs qui prendrait le relais. La question sera soulevée mercredi 13 février lors de la reprise des négociations nationales sur l'assurance chômage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne