Hérault : Sète courtise les croisiéristes

FRANCE 2

Le secteur des croisières est en pleine explosion en France. Dans l'Hérault, la ville de Sète accueille de plus en plus ces navires géants.

C'est la petite Venise de Méditerranée. Avec ses canaux et ses ponts, Sète (Hérault) n'a aucun mal à attirer les touristes, elle en séduit près d'1,5 million chaque année. À bord d'un navire géant de 265 mètres de long, 2 300 passagers s'offrent une croisière express de quatre jours et trois escales en pleine Méditerranée. Ils n'auront qu'une journée pour visiter Sète, alors à peine le paquebot amarré, le ballet des navettes vers le centre-ville commence. Accompagnés d'un guide, les touristes arpentent les petites rues et semblent ravis.

6 millions d'euros pour les commerçants

Le marché est un arrêt incontournable à Sète, les visiteurs s'empressent d'acheter la fameuse Tielle, une spécialité à base de poulpe et de tomate. En moyenne, chaque visiteur dépense une cinquantaine d'euros par escale. À raison de 120 000 croisiéristes programmés en 2019, ce sont potentiellement près de 6 millions d'euros pour les commerçants sétois.

Mais ces paquebots qui amarrent dans la ville sont très polluants, alors l’Organisation maritime internationale a décidé de durcir les normes anti-pollution. Si aujourd'hui le taux de soufre maximal autorisé dans le carburant est de 3,5%, à partir de janvier 2020 il sera limité à 0,5%. Sète planche déjà sur une manière de récompenser les navires propres via des tarifs préférentiels sur les droits de port. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne