Hautes-Alpes : une station de ski fantôme

FRANCE 2

Depuis trois saisons, la station de Manteyer-Céüse est à l'arrêt. Le maire de la commune évoque un retard d'équipement et de modernité impossible à rattraper par rapport aux autres stations concurrentes.

Vendredi 31 janvier, la neige est au rendez-vous des stations de ski avec notamment 40 centimes de poudreuse dans les Alpes et notamment sur le domaine des 3 Vallées. Des stations qui ont dû se moderniser depuis le début de l'âge d'or du ski en France. Cependant, certaines n'ont pas pu suivre ces évolutions. C'est le cas de Manteyer-Céüse, la plus ancienne station de ski des Hautes-Alpes.

Plus d'un million d'euros nécessaires

Cet hiver, les téléskis n'emmèneront personne tutoyer les sommets des Hautes-Alpes. Ils sont à l'arrêt comme la station en contrebas. Hôtels, restaurants, loueurs de matériel... tout le monde a baissé le rideau. "C'est là où les gens venaient faire la queue. On avait deux caisses, deux caissières jusqu'à il y a 3 saisons", regrette le maire de la commune, Guy Julien. Il affirme que sa station a pris trop de "retard" par rapport à ses concurrents. La communauté de communes qui gère la station ne veut plus l'ouvrir. Pour la faire fonctionner, il faudrait investir plus d'un million d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne