VIDEO. "Gilets jaunes" : plus de 40 000 salariés au chômage partiel à cause de la mobilisation

France 2

De nombreux secteurs d'activité sont perturbés par la mobilisation des "gilets jaunes". Bercy a reçu plus de 40 000 demandes de chômage partiel.

Le commerce, la restauration et le tourisme ont été fortement perturbés par les "gilets jaunes". La Banque de France estime que la mobilisation va coûter 0,2 point de croissance à l'économie française, soit autant que les grandes grèves de 1995. Le gouvernement prévoit de son côté 0,1 point de croissance en moins.

La mobilisation aurait aussi des conséquences directes sur certains salariés. Depuis le début du mouvement, 2 600 entreprises ont demandé l'aide de l'État pour recourir au chômage partiel, pour plus de 40 000 salariés. Selon la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher, au 21 décembre, Bercy avait reçu des demandes de placement en chômage partiel pour plus de 43 0000 personnes, soit "l'équivalent de la ville de Cherbourg".

Blocages de routes, retards de livraisons... Le secteur du commerce a enregistré un recul moyen de 25% sur un an en raison des manifestations des "gilets jaunes", toujours selon Agnès Pannier-Runacher. Côté tourisme, l'hôtellerie connaît aussi un coup de frein avec en moyenne 20% de réservations en moins par rapport à la même période l'année dernière. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne