Gastronomie : les fleurs et les insectes ont la cote

France 2

Les nouvelles tendances gastronomiques sont nombreuses. Insectes et fleurs apparaissent dans nos assiettes. Les premiers sont riches en protéines, et les deuxièmes offrent de nombreuses qualités nutritionnelles.

Manger des fleurs est une des tendances culinaires de cet été. Elles apportent de la couleur et de l'originalité dans nos assiettes, mais elles sont aussi riches en qualités nutritionnelles. Giancarlo Borgo, le chef cuisinier du restaurant Le Macine del confluente à Badalucco, en Italie, intègre des fleurs à ses recettes depuis deux ans. "Dans ce plat, j'intègre des fleurs de bourrache qui ont un goût très doux, presque sucré, mais pas trop fort, ça ne va pas couvrir le reste et puis elles sont joliment colorées" explique le cuisinier. Elles apportent donc de l'esthétique à l'assiette, mais pas seulement.

Les insectes s'invitent dans nos assiettes

Et il n'y a pas que les fleurs qui se dégustent. Les innovations alimentaires sont nombreuses à commencer par les insectes. Manger des insectes n'est pas sans avantage, leur élevage est plus écologique et leur apport en protéines très important. Selon, Viktor Frederic, journaliste de France 2, les "grillons, sauterelles.. sont très riches en protéines. Par exemple, 100 grammes de criquets représentent 48 grammes de protéines, contre 26 grammes seulement pour 100 grammes de bœuf".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne