Entreprises : le coup de pouce de l'État pour les congés payés

FRANCEINFO

L'État va prendre en charge le coût de 10 jours de congés payés pour les entreprises les plus lourdement impactées par la crise économique à cause du coronavirus.

Les jours de congés à payer, une bombe à retardement pour de nombreuses entreprises, comme celle d'Alexandre Gazerian, restaurateur. Ses cinq salariés en chômage partiel cumulent 45 jours de congés à régler, soit plus de 4 000 euros. "Ça ne sera jamais suffisant par rapport à ce qu’on a perdu sur une année, mais au final, ça fait toujours de la trésorerie qu’on va pouvoir récupérer", souffle-t-il.

Des conditions strictes

L’État annonce prendre en charge le coût de 10 jours de congés payés à prendre. Pour prétendre à cette aide, les entreprises de l'hôtellerie-restauration ou de l’évènementiel doivent justifier de 140 jours d'interruption depuis le 1er janvier ou d'une baisse de 90% de leur chiffre d'affaires pendant l'état d'urgence sanitaire. Certaines villes comme Douai (Nord) remboursent aussi le loyer des locaux des commerçants.

Vous êtes à nouveau en ligne