Emploi : l'hôtellerie et la restauration peinent à recruter

FRANCE 2

Les écoles de cuisine se développent, car les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration manquent de main-d'œuvre. La journaliste Justine Weyl est sur le plateau du 13 Heures pour faire le point sur la situation.

Selon la dernière étude de Pôle emploi, les besoins s'élèveraient à 286 000 postes. "La moitié de ces postes sont jugée très difficile à pourvoir. Selon les professionnels il y a urgence, car les conséquences de ce manque de main-d'œuvre sont dramatiques pour certains établissements. Ils sont forcés de réduire le nombre de clients qu'ils accueillent, de supprimer des services, voire de fermer toute une journée", explique la journaliste Justine Weyl.

"Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration sont réputés durs"

Pourquoi y a-t-il tant de difficultés pour recruter ? "Parce que les métiers de l'hôtellerie et de la restauration sont réputés durs, les journées sont longues, les horaires sont hachés, il faut travailler en soirée, les week-ends et quand tout le monde est en vacances. Et puis les salaires ne sont pas très élevés, autour du smic en début de carrière pour des semaines qui dépassent bien souvent les 35 heures", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne