Covid-19 : la psychose rend les bateaux de croisière indésirables

FRANCE 3

Dans les Caraïbes, deux bateaux de croisière sont devenus indésirables dans les ports aux Antilles et dans les Caraïbes. Pourtant, aucun cas de virus Covid-19 n'a été découvert sur les navires.

C'est l'histoire d'une croisière privée d'escale. Comme à chacune de ses tentatives pour accoster dans un port des Caraïbes, le MSC Meraviglia a dû faire face lors de son arrivée à Cozumel, au Mexique, à un comité d'accueil bien décidé à ne pas le laisser s'amarrer là. "Il y a un risque potentiel dans ce bateau ! Je demande aux autorités mexicaines de faire leur travail", harangue un homme qui craint que le navire ne transporte des touristes atteints de Covid-19.

Refusé aux îles Caïmans et en Jamaïque

À l'intérieur de l'engin, pourtant, aucun cas du nouveau coronavirus n'est à déplorer. Seulement un membre d'équipage est atteint d'une grippe saisonnière. Rien de bien grave, mais suffisant pour faire paniquer toute une région. Parti de Miami (États-Unis) dimanche 23 février, il veut d'abord s'arrêter aux îles Caïmans (Royaume-Uni). L'accès a été refusé. Pareil le lendemain, lundi, en Jamaïque. Le navire est dans l'attente de savoir s'il pourra enfin réaliser une excursion au Mexique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne