Couvre-feu : à Paris, les salles de spectacle s’adaptent

France 2

L’avenue des Champs-Élysées à Paris se retrouve assez silencieuse avec le début du couvre-feu à 21 heures, le samedi 17 octobre. Les clients des restaurants s'adaptent, tout comme les salles de cinéma et de spectacle. Exemple au Crazy Horse, célèbre cabaret, et le théâtre des Bouffes Parisiens.

Le journaliste pour France Télévisions Julien Neny est en direct de l’avenue des Champs-Élysées à Paris, samedi 17 octobre, quelques minutes avant 21 heures et le début du couvre-feu instauré pour freiner la propagation du coronavirus. "À 21 heures, sauf dérogation, plus personne ne pourra en principe se promener tranquillement ici (...), comme dans le reste de la région Île-de-France, ainsi que dans huit métropoles du pays", rappelle-t-il.

Les salles de spectacle s’adaptent 

De 21 heures jusqu’à 6 heures du matin, "ce sera comme ça pendant au moins quatre semaines". Les premiers effets se font déjà sentir. "On a pu observer ici, tout à l’heure, sur les Champs-Élysées à Paris, des clients qui dînaient beaucoup plus tôt que d’habitude, dès 18h30-19 heures afin d’être justement rentrés chez eux avant 21 heures", décrit Julien Neny. Les salles de spectacles s’adaptent aussi à cette situation. Exemple avec le Crazy Horse, célèbre cabaret, et le théâtre des Bouffes Parisiens. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne