Chemin de traverse : la forteresse de Mauriac

Voir la vidéo
FRANCE 2

Depuis 50 ans, le château de Mauriac dans le Tarn est restauré par un doux rêveur qui y consacre sa vie.

Construit en 1214 par un templier, le château de Mauriac fut d'abord d’un bastion militaire. Laisser à l'abandon au 17e siècle, il tombe en ruine. Mais au début des années 1960, Bernard Bistes a un coup de foudre. À 22 ans, il se lance le défi fou de le restaurer. Un chantier titanesque, il lui faudra 11 ans pour seulement chasser l'eau de la bâtisse inondée. "C'est la beauté qui m'a guidé, c'était une beauté fanée et je l'ai reconstitué", explique Bernard Bistes. 56 ans plus tard, il peaufine encore les détails en s'improvisant décorateur d'intérieur.

Une génération supplémentaire pour terminer la restauration

"La déco c'est vivant, c'est passionnant, mais c'est un jeu. Tandis que la peinture, tu peins ton âme", explique le peintre. Le château est devenu une véritable galerie d'art, 500 oeuvres ont trouvé leur place entre ses murs. Une oeuvre vivante dont les touristes de Mauriac peuvent profiter. Le travail méticuleux de Bernard Bistes ne laisse personne insensible. "Je ne le vois pas comme un château historique, mais comme l'oeuvre de quelqu'un", explique un visiteur. Aujourd'hui, c'est Emmanuel, son fils, qui a repris la restauration. "On a réalisé 85% de la restauration, il va me rester 20 ou 25 années de plus pour finir, voire une génération supplémentaire", s'amuse Emmanuel Bistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne