Bouches-du-Rhône : les propriétaires des bars et restaurants sont divisés

Dans la métropole Aix-Marseille (Bouches-du-Rhône), les bars et restaurants ferment le rideau dimanche 27 septembre. Sur place, l'incompréhension est toujours grande car les communes de moins de 10 000 habitants ne sont pas concernées.

Certains établissements des Bouches-du-Rhône affichent complet dimanche 27 septembre au matin, à quelques heures de la fermeture des établissements d'Aix-en-Provence et Marseille, placées en zone d'alerte maximale pour la circulation du coronavirus. "On est ouvert, c'est bien, il fait beau, on est content", s'enthousiasme Carla Gasquet, gérante d'un restaurant à Cassis. Il demeure difficile pour elle de voir la fermeture des restaurants marseillais comme une opportunité, mais elle se prépare déjà à accueillir davantage de personnes.

Certains établissements pourraient fermer définitivement

Certains clients n'hésiteront pas à faire de la route pour se restaurer. "On ne voit pas trop le souci, ça permet quand même aux restaurateurs de continuer à vivre [...] C'est dommage pour Marseille mais on reviendra quand ça rouvrira", explique une cliente. Les restrictions pourraient pourtant pousser de nombreux établissements marseillais à mettre la clé sous la porte. "Ce n'est pas normal qu'on puisse ouvrir à Cassis, à Aubagne, alors que nous, nous sommes condamnés à fermer", résume un restaurateur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne