Annulation d'Europacity : la fin des méga projets ?

Franceinfo

Le projet pharaonique Europacity, imaginé dans le Val-d'Oise, ne sortira pas de terre. Jeudi 7 novembre, le gouvernement a décidé de stopper le chantier.

Cela devait être le centre commercial du futur : commerces, salle de spectacle, piste de ski, hôtels... Europacity devait voir le jour en 2027 à Gonesse, dans le Val-d'Oise, près de l’aéroport Charles-de-Gaulle. Le gouvernement a annoncé, jeudi 7 novembre, que le projet n'était "pas la bonne réponse aux défis du territoire. Il n’est pas cohérent avec nos objectifs en matière de transition écologique". Porté par le groupe Auchan et un conglomérat chinois, Europacity devait attirer plus de 30 millions de visiteurs par an et créer des milliers d'emplois dans le Val-d’Oise.

Une décision saluée par les associations de défense de l'environnement

Jean-Pierre Blazy, maire PS de Gonesse, déplore la décision de l'État. "Qu’Emmanuel Macron vienne et explique pourquoi il a annulé ce projet. Comment allons-nous reconstituer les 10 000 emplois qu’il a supprimés d’un trait de plume?”. Des associations manifestaient depuis des années contre ce projet et dénonçaient une atteinte à l'environnement. Entre l’annulation d’Europacity, celle de la Montagne d’Or en Guyane, l’aéroport de Notre-Dame des Landes ou encore le gel de l'installation d’un parc de loisirs en Isère, les écologistes pèsent de plus en plus dans les débats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne