Angleterre : des dindes plus petites pour Noël

Franceinfo

A Dorchester (Grande-Bretagne), Mark Chilcott élève des dindes plus petites que d'ordinaire. Elles sont davantage adaptées aux fêtes fin d'année.

Le choix de Mark Chilcott est une conséquence des mesures contre la pandémie de coronavirus, qui limitent les rassemblements à six personnes à l'intérieur comme à l'extérieur en Angleterre. L'éleveur a sélectionné en avril une race de dindes plus petites, préférant les femelles aux mâles, plus imposants.

Les dindes atteindront cinq à six kilos, le tiers du poids des énormes bêtes vendues habituellement dans les supermarchés. "A titre indicatif, nous dirions qu'il faut compter un demi-kilo par portion. Si quelqu'un achète une dinde de cinq kilos pour six personnes à la maison, il lui restera encore une quantité raisonnable le lendemain", explique Mark Chilcott. 

Neuf millions de dindes vendues l'an dernier

Par ailleurs, l'éleveur produira moins. "Cette année, j'ai fait douze cents dindes, ce qui représente une baisse d'environ 300 bêtes", assure-t-il. 

Neuf millions de dindes ont été vendues l'année dernière dans le pays. Cette année, ceux qui misent uniquement sur l'assouplissement des restrictions pour les fêtes pourraient se retrouver avec des volailles surdimensionnées sur les bras.

Vous êtes à nouveau en ligne