Alimentation : le business juteux des fruits exotiques

France 2

Ils sont en ce moment les stars de vos desserts. Mangues, papayes, et autres litchis : les fruits exotiques remplissent les étales des supermarchés. Leur consommation augmente chaque année, ce qui a un impact sur les prix.

Mangue, fruit de la passion, ou encore pitaya blanc ou rouge. Pendant les fêtes, chez un primeur parisien, les clients raffolent des fruits exotiques. "Ce sont des fruits de luxe. On se fait plaisir de temps en temps", explique une cliente. Un plaisir des papilles de plus en plus partagé par les Français, avec en moyenne plus de 7 kg de fruits exotiques consommés par ménage en 2018, soit une augmentation de 10% en un an. "Pendant les fêtes, c'est toujours un peu plus compliqué de fournir nos étalages et d'avoir tous nos produits exotiques. D'autant que les prix augmentent légèrement en période de fêtes, même si on essaye de rester sur des prix raisonnables pour notre clientèle", précise le primeur Atef Barbouche.

Plus de 8 000 tonnes de litchis par an produits par la Réunion

Les fruits phares de l'hiver proviennent de loin : d'Asie ou d'Amérique du Sud. 9 sur 10 voyagent par bateaux. Certains viennent aussi de la France d'outre-mer. Chaque année, l'île de la Réunion produit plus de 8 000 tonnes de litchis, et 1 500 tonnes d'ananas Victoria. Les fruits les plus haut de gamme prennent l'avion pour être le plus frais possible à leur arrivée en métropole. Chez les grossistes spécialisés de Rungis (Val-de-Marne), la période des fêtes de fin d'année constitue le pic annuel d'activité. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne