Patrimoine : sauveteurs de clochers

FRANCE 3

Elles rythment nos journées mais peuvent être en danger. Les cloches, très souvent d'une autre époque, nécessitent l'intervention des campanistes pour se refaire une santé. 

Au Cheylard (Ardèche), la cloche rythme les journées sans que l'on y prête attention. Tout là-haut, dans le beffroi de l'église, les cloches s'en donnent à cœur joie. Celle-ci a plus de trois siècles, un vrai morceau de patrimoine. "Elle a fait l'ancienne collégiale qui a été démolie en 1847 et la nouvelle église qui a été construite ici", explique Christophe Chambon des services techniques de la ville. La vieille dame sonne encore mais elle est en danger et risque à tout moment de se fendre. "Au niveau des points de frappe, elle s'est usée", conclut le technicien.

Faire appel à des campanistes

Pour la sauver, la commune a dû faire appel à des spécialistes des cloches. Ils sont campaniste et habitués aux opérations délicates. "Cela fait 300 ans qu'elle n'a pas été démontée. Les vieux métaux peuvent créer des surprises", explique Gilles Bigot, campaniste monteur. La cloche quitte ensuite son clocher et la gravure de sa robe raconte son histoire. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne