Le métier de livreur

Le métier de livreur est accessible sans diplôme et sans expérience professionnelle. Il présente toutefois quelques inconvénients.

Le métier de livreur est accessible sans qualification. Il suffit de disposer du permis B. Toutefois, il réclame une sacrée motivation ! C'est en effet un emploi aux tâches variées et à la rémunération peu attractive. Il peut néanmoins être porteur d'idées nouvelles.

Trouver un job alimentaire

Le métier de livreur est souvent envisagé par ceux qui recherchent un job alimentaire. Typiquement, les étudiants penseront à une embauche en tant que livreur de pizzas (ou de sushis !). C'est payé au Smic et les clients laissent des pourboires. Mais le jeune livreur sur son scooter n'est pas le seul profil existant dans le secteur. En effet, on peut livrer des colis, des meubles, de l'électroménager? Dans ce cas, on est plutôt au volant d'une camionnette, ce qui se révèle souvent moins dangereux.

Le livreur ne fait pas que conduire. Il doit aussi s'occuper de la livraison de la marchandise. Facile pour une pizza, moins pour un frigo? qu'il faut en prime installer ! Il doit en outre avoir des qualités humaines et commerçantes : il représente l'entreprise auprès du client.

Être livreur avec un concept 

À l'heure où les problématiques de transport et d'écologie font partie intégrante du débat socio-économique, certains envisagent le métier de livreur différemment. Ainsi, on voit des nouveaux concepts de livraison apparaître. Par exemple, une livraison « écolo » et rapide en ville, grâce à des vélos. Le métier de livreur n'est alors pas envisagé comme un job alimentaire mais comme un véritable projet de création d'entreprise.

Vous êtes à nouveau en ligne