Français du bout du monde : les îles Shetland, un écrin reculé hors du temps

FRANCE 2

Marie Bruhat a choisi de s'installer en Écosse pour rompre avec le brouhaha de la vie parisienne. La jeune femme ne regrette pour rien au monde sa vie d'avant.

À 25 ans, Marie Bruhat vit sur les îles Shetland (Écosse), un îlot de verdure à la croisée de l'océan atlantique et de la mer du Nord. L'eau y est un peu fraîche, mais les baignades sont sauvages et inoubliables. Un phoque se joint régulièrement à la jeune femme lorsqu'elle se met à l'eau. "J'ai pris conscience que la vie était courte et que je n'avais pas envie d'avoir des moments dans la journée que je n'aimais pas", explique Marie pour justifier son choix de vie.

Changer de cadre

Marie Bruhat a posé ses valises sur cette île de 55 habitants fréquentée par les oiseaux migrateurs il y a deux ans et demi. Après des études dans le milieu de la mode et une première expérience professionnelle à Paris, elle a souhaité changer de cadre en répondant à l'offre d'emploi d'une créatrice installée sur l'île. Cette dernière travaille la laine de mouton. Hormis quelques touristes, les îles Shetland offrent une vie à huis clos où seule la salle des fêtes rompt le calme de cet écrin reculé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne