Violences conjugales : quand la justice innove

France 2

Le Sénat examine mardi 9 juin une proposition de loi pour mieux protéger les victimes de violences conjugales. C'est le septième texte en 20 ans sur ce sujet. Des initiatives se multiplient. A Montargis (Loiret), la justice a décidé de s'adapter.

Pour un non initié, c'est un petit changement, mais, à l'échelle de la justice, c'est une révolution. Ce matin-là, le tribunal de Montargis (Loiret) a choisi de ne juger que des affaires de violences conjugales. Tout le monde est donc présent pour la même thématique : victimes, prévenus, avocats et membres d'association. Cela permet au procureur de prendre la salle à témoins en guise d'introduction.

Regrouper les procès pour violences conjugales

La justice tente de faire preuve de pédagogie pour souligner la gravité des situations et les dégâts causés sur l'ensemble des familles. Le tribunal de Montargis a décidé en octobre dernier de regrouper les procès pour violences conjugales. Les magistrats veulent en finir avec une statistique inquiétante. Seulement 30% des victimes saisissent la justice. Lors des nouvelles audiences, les victimes peuvent désormais se côtoyer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne