politique
faits divers
société
éco/consomonde
culture
sports
santé
sciences
tech/web
animaux
météo
Les sujets du jour

VIDEO. Trafic de drogue : l'avocat des beaux quartiers chouchou des cités

"Maître Ruben !" s'époumone dans un morceau dédicacé la star du rap Sofiane, en hommage à son avocat qui l'a sorti d'affaire. Maître Ruben a réussi à faire annuler une procédure à son encontre pour entrave à la circulation, détention d'arme et de stupéfiants.

La botte secrète de l'avocat et de son associé : traquer la petite erreur dans les procès-verbaux qu'aurait laissé passer un policier débordé. "Les vices de procédure, ça se regarde avant même le fond du dossier. On en joue beaucoup. On s'en fait en réalité un malin plaisir. C'est les règles avant le fond", développe avec un cynisme candide cet avocat qui fait ainsi "un peu de social" : "On défend les riches, on défend les pauvres… c'est notre métier : défendre."

OPA sur les affaires de stups

A 40 ans, le crack du barreau est le chouchou des cités. Tous les soirs, son cabinet est plein de dealers présumés. Devant la caméra de France 2, Me Steeve Ruben a accepté de revenir, avec son associé, sur ce marché en plein essor qui faisait l'objet d'un "Complément d'enquête" le 14 septembre : le business du shit.

Les dossiers de stups, ça représente quel pourcentage de son chiffre d'affaires ? "60, 70%... On en fait beaucoup. Ça va du petit dealer à celui qui gère une activité sérieuse..." "On a fait une OPA", se félicitent les deux associés.

Côté chiffre d'affaires ou honoraires, le duo est moins disert. "C'est pas une question qu'on a envie d'aborder, là..."

Extrait de "93 : l'indispensable industrie du shit", diffusé dans "Complément d'enquête" le 14 septembre 2017.