VIDEO. L'association One Voice dévoile des images choquantes d'un élevage de visons

BRUT

One Voice a porté plainte contre une "ferme à fourrure" française. Les images diffusées par l'association mettent en lumière le mauvais traitement infligé aux visons de l'élevage.

Dans des cages insalubres, certains animaux sont mutilés tandis que d'autres sont déjà morts depuis longtemps. L'association One Voice a dévoilé des images sordides d'un élevage français de visons. On peut notamment voir des abris jonchés d'excréments et de cadavres en décomposition. Sur l'une des vidéos, un des visons en captivité tente de se dégager des corps morts de ses congénères. 

Vers l'interdiction des fermes à fourrure ? 

Une directive européenne de 1998 interdit les méthodes d'élevage "susceptibles de causer des souffrances ou des dommages". Face aux actes de cruauté dont ont été témoins des membres de One Voice, l'association a décidé de porter plainte et demande la fermeture immédiate de l'élevage. 

En France, bien que le problème ait été soulevé à l'Assemblée nationale, aucune procédure visant à l'interdiction des fermes à fourrure n'a été amorcé. Pourtant, en Europe, 9 pays ont déjà franchi le pas et 4 autres s'apprêtent à le faire dans les années qui viennent.

Vous êtes à nouveau en ligne