"Sugar daddies" sur le web : ces sites sont-ils légaux ?

FRANCEINFO

Franceinfo s'intéresse aux sites mettant en relation des jeunes femmes et des "suggar daddies", qui ont récemment fait polémique. 

Des sites de rencontres en ligne proposent de mettre en relations des hommes aisés avec des jeunes femmes dans le besoin. Selon Me Sophie Obadia, avocate, ce type de site est illégal. "Aujourd'hui en France ce n'est pas légal, car c'est considéré comme semblable à du proxénétisme". Mais y a-t-il incitation à la prostitution. Une publicité adressée aux étudiantes a récemment créé la polémique.

Que risquent les différentes parties ?

Le proxénétisme est puni de dix ans d'emprisonnement et d'un million et demi d'euros d'amende "si l'incitation est faite à l'égard de plusieurs personnes (c'est le cas ici) et via la diffusion de messages par un réseau électronique. Concernant les étudiantes, la prostitution n'est pas interdite donc elles ne seront pas poursuivies. En ce qui concerne les sugar daddies, ils pourraient être touchés par la nouvelle loi sur les clients, mais ce n'est pas la tendance en France", précise Me Obadia. À ce jour, aucun site internet du genre n'a été fermé en France.

Vous êtes à nouveau en ligne