Soupçons d'escroquerie à Aulnay-sous-Bois : Théo sort libre de sa garde à vue, un de ses frères présenté à un juge

Theo Luhaka à Bobigny, le 28 octobre 2017.
Theo Luhaka à Bobigny, le 28 octobre 2017. (JULIEN MATTIA / NURPHOTO)

Théo Luhaka est sorti libre de sa garde à vue mercredi 6 juin, l'un de ses frères va être présenté à un juge dans le cadre d'une enquête sur des soupçons d'escroquerie en bande organisée.

Théo Luhaka est sorti libre de sa garde à vue mercredi 6 juin 2018, et l'un de ses frères a été déféré pour être présenté jeudi 7 juin à un juge, a appris franceinfo de source judiciaire.

Quatre autres personnes proches de Théo Luhaka, qui étaient également en garde à vue depuis mardi matin, sont aussi ressorties libres. "Le juge d'instruction appréciera ultérieurement les suites à donner à leurs gardes à vue", a précisé cette source.

Des soupçons d'escroquerie en bande organisée

La justice enquête sur des soupçons d'escroquerie en bande organisée, après un signalement, en 2015, de l'Inspection du travail, concernant des contrats de travail délivrés par une association dirigée par le frère de Théo Luhaka. Une information judiciaire avait été ouverte contre X pour "escroquerie en bande organisée au préjudice d'un organisme chargé d'une mission de service public, abus de confiance, blanchiment".

Les enquêteurs s'interrogent sur l'utilisation des subventions liées à des contrats aidés, et sur la réalité des emplois ainsi occupés. 

Théo Luhaka est le jeune homme blessé lors de son interpellation par des policiers à Aulnay-sous-Bois le 2 février 2017.

Vous êtes à nouveau en ligne