Solidarité : les cagnottes en ligne en question

france 2

Les cagnottes en ligne se sont retrouvées sous le feu de l'actualité depuis quelque temps. Comment fonctionne cette solidarité protéiforme ?

Que vont devenir les milliers d'euros récoltés pour l'ancien boxeur, Christophe Dettinger, qui s'en était pris à deux gendarmes ? 127 812 euros récoltés en un temps record. Une cagnotte créée pour l'aider à payer ses frais de justice, mais qui a choqué beaucoup de personnes. Face à la polémique, la plate-forme Leetchi ferme la cagnotte au bout de 48 heures. Raison invoquée : le non respect des conditions générales du site. Aujourd'hui, les proches de Christophe Dettinger réclament non seulement cette somme, mais aussi plus de 3 millions d'euros de préjudices.

1,46 million d'euros pour les forces de l'ordre

Peut-on créer une cagnotte pour tout et n'importe quoi ? La réponse est non. Impossible de créer une cagnotte pour acheter une arme ou financer des activités illégales. Pour les anniversaires, retraites, ou encore pour soutenir des personnes malades, les cagnottes pullulent sur internet. Et certaines, dites de solidarité, battent des records. Jusqu'à 1,46 million d'euros pour les forces de l'ordre. Dans cette autre entreprise, en quelques années, le nombre de créations de cagnottes a explosé. Exemple surprenant : celle lancée pour des détenus pour un surveillant dont la femme est décédée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne