VIDEO. Gildo Pastor, le fils de la milliardaire monégasque assassinée en 2014, se confie avant l'ouverture du procès

FRANCE 2

Dix personnes comparaissent à partir de lundi 17 septembre devant les assises des Bouches-du-Rhône pour les assassinats, il y a quatre ans à Nice, de la richissime femme d'affaires monégasque Hélène Pastor et de son chauffeur. Le procès doit se tenir pendant cinq semaines.

Une date à jamais ancrée dans la mémoire de Gildo Pastor, une image qu'il n'a pas oubliée depuis plus de quatre ans. Le 6 mai 2014, sa mère, Hélène Pastor, lui rend visite à l'hôpital l'Archet, à Nice (Alpes-Maritimes), où il est soigné pour un AVC. Alors qu'Hélène Pastor quitte en voiture le parking de l'hôpital, un homme armé d'un fusil à canon scié tire à deux reprises.

Hélène Pastor et son chauffeur sont atteints mortellement. Avant de succomber à ses blessures, Hélène Pastor aura juste le temps de dire aux enquêteurs : "J'ai peur, je veux vous revoir, car j'ai d'autres choses à dire." Dix personnes comparaissent à partir de lundi 17 septembre devant les assises des Bouches-du-Rhône pour les assassinats de la richissime femme d'affaires monégasque Hélène Pastor et de son chauffeur.

Une fortune estimée entre 20 et 30 milliards d'euros

Mais qui pouvait en vouloir à cette femme d'affaires monégasque à la tête d'un empire immobilier sur le Rocher ? Une fortune estimée entre 20 et 30 milliards d'euros. Depuis un siècle, l'entreprise Pastor est le principal bâtisseur promoteur à Monaco. Des buildings, 4 000 appartements, le stade Louis-II, et faute de surperficie, en gagne sur la mer. En 1976, le grand-père de Gildo Pastor se félicite de son essor immobilier. Chaque mois, Hélène Pastor versait 500 000 € à ses enfants, Silvia et Gildo. L'argent, la vie dorée d'un côté, et de l'autre une sombre affaire familiale. Parmi la dizaine de personnes arrêtées figure le mari de Silvia Pastor, Wojciech Janowski.

Homme d'affaires à la tête d'une raffinerie polonaise, il est en grandes difficultés financières. Alors, pour prendre le contrôle de la fortune d'Hélène Pastor, le gendre aurait commandité l'assassinat de sa belle-mère, moyennant un contrat de 140 000 €. Un crime qu'il avoue d'abord à sa femme, puis aux policiers, avant de se rétracter. Désormais, le frère et la sœur gèrent ensemble la fortune du groupe, mais aujourd'hui, pour Gildo Pastor, sa principale préoccupation reste le procès. Pendant cinq semaines, la famille Pastor va se retrouver face à face, elle qui se voulait discrète et sans histoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne