LBD : le Défenseur des droits Jacques Toubon défend son rapport

FRANCE 3

Le vote sur la loi anti-casseurs s'inscrit dans le débat sur les violences policières, dont on parle souvent depuis le début du mouvement des "gilets jaunes". L'invité du 19/20, le Défenseur des droits Jacques Toubon, réclame dans son rapport l'interdiction des LBD, les lanceurs de balles de défense.

Le gouvernement ne souhaite pas interdite l'usage des LBD, mais pour Jacques Toubon, cela ne veut pas dire que son rapport qui réclame le contraire, ne sert à rien : "Je pense qu'il y aura des suites à nos préconisations. En ce qui concerne le maintien de l'ordre, nous disons que les policiers ont exactement les mêmes droits que tout le monde, et en particulier l'intégrité physique, comme les manifestants", déclare le Défenseur des droits.

"Contraire aux principes des droits de l'Homme"

"Il faut adapter aux nouvelles formes de violences nos méthodes, nos règles et nos moyens", poursuit Jacques Toubon. "Ce n'est pas une loi anti-casseurs, c'est une loi pour limiter le droit de certaines personnes de participer à des manifestations. Nous avons dit que certains points nous paraissaient contraires aux principes constitutionnels et aux principes des droits de l'Homme", estime-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne