Justice : des activistes anti-viande condamnés

FRANCE 3

Des boucheries avaient été dégradées, voire incendiées par des activistes anti-viande. Deux d'entre eux viennent d'être condamnés à des peines de prison ferme. C'est la première décision dans ce type d'affaires.

Le tribunal de Lille (Nord) a voulu appliquer un message de fermeté après la condamnation de deux activistes anti-viande. Ils ont écopé de dix et six mois de prison ferme. Deux complices ont, eux, eu des peines avec sursis. Entre novembre 2018 et février 2019, au cours de 13 attaques, ils ont dégradé des boucheries, des restaurants et des commerces, à coups d'inscriptions à la peinture rouge, de caillassages et même d'incendies.

Pas d'appel pour le moment

Le jugement, le premier du genre en France, a été bien accueilli par les commerçants concernés : "J'espère que ça sera dissuasif, on verra dans les semaines à venir", déclare Laurent Rigaud, président du syndicat des bouchers du Nord. Pour l'heure, les quatre militants et leurs avocats se laissent le temps de la réflexion avant de déposer un éventuel appel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne